L'encodage


Un gros avantage du format B sur les dispositifs de prise de son multicanal classiques (arrangements de microphones type quintuplets 5.1 et autres) réside dans le fait que le format d'enregistrement est indépendant du format de restitution : on enregistre et on stocke les 4 signaux W, X, Y et Z issus du microphone d'ordre 1 et on encode vers le format de restitution choisi, qui peut comporter un nombre quelconque de hauts-parleurs. La restitution sera d'autant plus immersive que l'on répartira des haut-parleurs tout autour de l'auditeur, non seulement dans le plan horizontal mais également au dessus, voire en dessous de lui, de manière à recréer le champ sonore dans ses trois dimensions.

Euphonia met en oeuvre son codeur Ambiophonia (plug-in au format VST, utilisable dans les environnements Steinberg Nuendo, Plogue Bidule, Audiomulch, ...) qui permet de choisir tout arrangement comprenant jusqu'à 12 enceintes acoustiques.

 

Le simulateur ambiophonique Ecoute! Ecoute!

 

Le système de reproduction choisi comprend :

- 6 enceintes acoustiques réparties en hexagone autour de l’auditeur dans le plan horizontal

- 1 enceinte placée à la verticale de l’auditeur

- 2 «caissons de graves» destinés à reproduire les fréquences les plus basses, très présentes dans les environnements sonores urbains, ceux-ci étant fortement représentés dans les séquences sonores diffusées ici.

 

 

 

Ce dispositif constitue un très bon compromis entre le nombre de haut-parleurs mis en oeuvre et le niveau de performances atteint : les scènes sonores sont reproduites avec un naturel saisissant, en particulier en raison de la re-création d'un champ sonore en trois dimensions, ce qui fait que l'auditeur se trouve proprement immergé dans les univers sonores.

 

L'écoute transaurale...